Moussa Touré, tête de liste nationale CET/JARIÑ SAMA REEW : « Nous sommes une démocratie en recul »

La tête de liste nationale pour les élections législatives du parti CET/JARIÑ SAMA REEW, M. Moussa TOURE, a clôturé sa campagne par un petit déjeuner de presse. C’est une occasion saisie par l’ancien ministre de l’économie et des finances sous l’ère Abdou Diouf pour fustiger l’organisation des élections législatives 2017 tout en tirant sur le ministre de l’intérieur et le Président Macky Sall.

« Jamais de mémoire, nous n’avons assisté à une élection aussi désastreuse au Sénégal .Nous sommes une démocratie en retard. Les faits révèlent que nous sommes une démocratie en recul. La coalition Benno Bokk Yaakar s’est substitué à l’Etat, ce sont des « Thiouné » », souligne M. Moussa Touré en marge de la cérémonie.

Dans un autre registre, le leader du parti CET/JARIÑ SAMA REEW, estime que Le ministre de l’intérieur devait avoir la décence de démissionner, il est préoccupé par la politique. Et il a abandonné le ministère pour son parti.

En même temps, il souligne que cette solution entérinée par le conseil constitutionnel n’est pas bonne.
« Macky Sall a fait preuve de légèreté inouïe en imposant les cartes biométriques. En 2019, il faut que Macky Sall et ses hommes quittent le pouvoir et c’est nous qui allons le remplacer », poursuit M. Moussa Touré.
Il dit à ses militants d’être très vigilants et de ne pas avoir confiance à personne surtout les institutions comme le CENA, le ministère de l’intérieur et la direction des élections.
« Il ne faut pas avoir confiance à personne, ni au CENA, le ministère de l’intérieur et la direction des élections. Ils sont tous liés parce que c’est Macky Sall qui les a nommés. Il ne faut compter sur eux, soyez vigilants », dira M. Moussa Touré ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles