Mountaga Sy, Directeur général de l’APIX : « Le défi de drainer plus d’investissements privés….. »

M. Mountaga Sy, directeur général de l’APIX , en marge de l’atelier d’échange avec la presse économique sur les réformes de l’environnement des affaires focus Doing Business, tenu à Saly du 19 au 20 mai 2017, souligne que leur défi, c’est de drainer plus d’investissements privés .

Dans son allocution, M. Mountaga Sy estime que les bonnes performances accomplies par le Sénégal ont été aussi plébiscitées par le rapport « Africa Attractiveness Index » publié au début de ce mois mai 2017 par le cabinet Ernest Et Young et qui classe le Sénégal 9 eme économie la plus attractive pour les investisseurs en 2016, parmi 46 pays africains.

« C’est pour cela que dans le cadre des activités pour l’amélioration du classement du Sénégal dans la notation Doing Business 2018, un plan d’action a été mis en place pour une bonne vulgarisation des réformes entreprises par le gouvernement afin de renforcer l’attractivité du Sénégal », laisse entendre M. Mountaga Sy.

Et le directeur général de l’APIX de poursuivre : « Le défi pour nous est de maintenir notre dynamique d’amélioration continue de notre environnement des affaires, pilier essentiel de la réussite du Plan Sénégal Emergent, et conformément aux vœux du Président de la République, pour drainer plus d’investissements privés et générer de la valeur ajoutée et des emplois durables ».

Selon le directeur général de l’APIX, l’instauration d’un climat des affaires propice aux investissements privés domestiques et étrangers est un préalable permettant aux entreprises de jouer pleinement ce rôle.

D’après le Dg de l’APIX, le Sénégal, durant ces dernières années a fait des avancées très significatives en termes d’amélioration de son environnement des affaires. « Et j’en veux pour preuve, les résultats forts appréciables obtenus dans le classement Doing Business. En effet, le Sénégal s’est classé à la 147 eme place du classement du rapport 2017 de la Banque mondiale et se situe ainsi sous la barre des 150 pays de ce classement très concurrentiel », dira M. Sy.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles