Mort du mannequin Maty Mbodj: Le procureur s’autosaisit

La grande faucheuse a frappé fort. Cette fois-ci c’est le monde de la mode qui est endeuillé avec le décès du mannequin Maty Mbodj. Une mort suspecte dont les circonstances ne sont pas encore connues.

La nouvelle tombée, hier en début de matinée a d’ailleurs aussitôt fait le tour de la toile. Des éléments de la police centrale se sont vite  rendus dans l’appartement du défunt mannequin afin de  constater les faits.

Et selon une source proche de l’enquête, le corps sans vie du mannequin ne présentait aucune trace de blessure. Elle a été retrouvée couchée sur son lit, dans son appartement qui ne présentait également aucun désordre.
Une requête a d’ailleurs été adressée au médecin légiste de l’hôpital Principal de Ndakaaru pour autopsie. Des sources révèleraient que le corps du mannequin d’origine thiessoise aurait été retrouvé par ses amies après que sa porte a été défoncée, du fait qu’elle ne répondait plus aux appels, depuis près de 48 heures.

Ces dernières auraient trouvé le corps sans vie de leur amie, qu’elles ont pourtant vue la veille en bonne santé. Pour l’heure, le corps a été déposé à la morgue en attendant l’autopsie pour déterminer les vraies causes de cette mort mystérieuse. Après l’autopsie, Maty Mbodj sera probablement enterrée dans sa ville natale, à Thiès.
D’après certaines informations recueillies de sources proches du mannequin, la dernière apparition en publique de Maty remonterait au mercredi dernier. Elle avait été aperçue au resto en compagnie de ses amis, notamment Adja Diallo, la nouvelle animatrice de «Yendoulen» sur la SenTv, avant de regagner son appartement en centre-ville, aux environs de 6 heures du matin.

Que s’est-il passé après dans cet appartement où elle s’est éteinte ce jeudi 23 juillet et où son corps a été découvert ce vendredi matin ? L’enquête de police qui suit son cours permettra de le dire, même si les rumeurs les plus folles circulent déjà sur les causes du décès.

 

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles