« Mœurs, brigade des femmes » : les Serigne Daara dénoncent une série qui ternit l’image de l’islam, puis menacent la TFM et Even Prod

Adama Seck, secrétaire nationale des  associations des écoles coraniques du Sénégal, faisant face à la presse a dénoncé avec vigueur un fait loin d’être et qui entache gravement leur réputation.

Après une réunion convoquée d’urgence le 30 avril, la Fédération nationale des associations des écoles coraniques du Sénégal, a partagé une déclaration dénonçant les pratiques du Groupe futurs médias et la maison de prodcution Even Prod. Selon eux, c’est une provocation délibérée à l’endroit des Serigne Daara à travers la nouvelle série dénommée « Mœurs, brigade des femmes »

Car c’est une série malsaine qui vise à porter atteinte aux valeureux symboles et ternir l’image de marque des Serigne Daara. En les accusant d’être des tarfiquants de drogue, coureurs de jupons.

Poussant le bouchon plus loin, ils déclarent « Ce n’’est qu’une participation à un plan diabolique visant à destabiliser le société sénégalaise, à saper les fondemsnts de nos croyancces religieuses. C’est ainsi que la Fédération condamne vigoureusement la diffusion de la Série et exige son arrêt immédiat, de même que les schetch de sabotage passant durant le mois de ramadan »

Leur organisation envisage des séries de récitations, d’invocation du Saint Coran dans les semaines qui viennent pour demander à DIEU de sanctionner les anticorps, elle envisage aussi une poursuite judiciaire contre ces organes.

Elle interpelle aussi  le président Macky Sall pour régler ce problème de façon définitive. Dans sa version wolof, elle assure que c’est un bras long qui depuis l’extérieur vise à destabiliser l’islam, car dans cette série, on incite les filles à de mauvaises pratiques.

Une affaire à suivre !

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles