Modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, la députée Hélène Tine parle de recul démocratique

La députée Hélène Tine, a fustigé dimanche à Thiès la modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui fixe, entre autres, à 15 le nombre de députés nécessaire pour la constitution d’un groupe parlementaire, estimant qu’il s’agit là d’un ’’recul démocratique’’.
L’instauration des groupes parlementaires ’’démontre la vitalité d’une démocratie, renforce la pluralité et la diversité, mais aussi bonifie le débat parlementaire au sein de l’hémicycle’’, a t-elle dit face la presse.
D’après APS qui relaie l’info, Hélène Tine a cependant salué le retour du mandat du président de l’assemblée nationale à 5 ans, ainsi que la loi sur parité inscrite au règlement intérieur de l’assemblée.

La président mouvement M7 pour l’éthique et le travail, qui revendique son appartenance à la mouvance présidentielle, invite le chef de l’Etat, Macky Sall, à trouver des solutions aux problèmes des populations.
Selon elle, ’’des mesures et des sanctions doivent être prises’’ par rapport aux conclusions des rapports de l’IGE et de la Cours des comptes, afin que la reddition des comptes ’’soit effective et la bonne gouvernance une règle’’ au Sénégal.

L’APS ajoute qu’elle a invité le gouvernement à prendre à bas le corps le problème des travailleurs de la société Transrail.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles