Modibo Diop sur le gaz entre le Sénégal et la Mauritanie : »C’est un accord équilibré qu’il faut saluer ….. »

En marge du Forum de l’emploi devant un parterre d’experts et de milliers de jeunes diplômés à la recherche d’emploi Mr Modibo Diop animant un atelier sur les ressources naturelles s’est prononcé sur le débat actuel du pétrole et du gaz entre le Sénégal et la Mauritanie. Après avoir expliqué les types d’accord dans les hydrocarbures, leurs natures et leurs complexités dans le Monde. Le gaz découvert entre les deux pays doit être liquéfié avant d’être transporté par des bateaux appelés méthaniers d’où la complexité du schéma industriel qui nécessite un investissement de 8 milliards de dollars américains soit près de 5000 milliards CFA.

Si l’accord n’existe pas le gaz risque de ne pas être rentable pour l’opérateur British Pétrolieum et aussi pour les deux pays. Ainsi l’accord de partage signé entre les deux Pays est équilibré et il garantit une exploitation durable des ressources dans la bonne entente entre les deux gouvernements.

A propos de la publication de cet accord il est revenu sur le code pétrolier et les divers décrets révisés qui imposent la publication des contrats dans le Journal Officiel du Sénégal. Ainsi l’accord en question sera publié après le circuit administratif de validation, ce qui du reste est en cours au niveau du Gouvernement.

Modibo Diop Ing, Polytechnicien ; Ancien Auditeur du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques de Paris (CEDS). Expert-Consultant International en Eau, Energie, Infrastrutures &TIC EX-DG de L’ASER; EX-Directeur du Pole Financier de la Senelec
Ministère de l’Energie du Senegal.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles