MODIBO DIOP : « Si le Parrainage citoyen nous était conté !!Par cette bonne leçon de pouvoir le Président MACKY SALL a eu raison sur Tous »

La loi sur le parrainage citoyen fut adoptée par l’assemblée nationale après d’âpres discussions la barre haute étant de 65000 électeurs dont 2000 pour certaines régions pour être candidat à la candidature de la Présidentielle de 2019, à ce jour nous enregistrons plus de 80 candidats déclarés par voie de presse
Au détour d’un forum dans un hôtel de la place j’ai rencontré un candidat à la candidature, donc quelqu’un qui se considère déjà dans la peau d’un ‘’Futur Président du Sénégal ’’, dixit nos échanges
– Futur Président du Sénégal « cher ami tu sais que je suis candidat à la Présidence ? »
-Modibo « oui j’ai suivi dans la presse félicitations »
-Futur Président du Sénégal « mais ton Ami veut me bloquer par sa loi sur le parrainage que l’assemblée vient de voter malgré tout je mettrais toute mon énergie et tous mes moyens pour le faire partir du Palais dès 2019 »
-Modibo « as-tu une idée de ce que représente 65000 voix cela semble facile en arythmique mais difficile en électorat réel »
-Futur Président du Sénégal « je vais y arriver en une semaine tu verras ; tu vois je fais foule déjà partout où je passe et la presse en parle beaucoup »
-Modibo « tu sais que je suis acteur politique a Colobane depuis longtemps ayant même eu le privilège de gagner pour une première fois une élection communale comme tête de liste de la coalition SOPI en 2009, donc je sais apprécier une voix en politique »
-Futur Président du Sénégal «cher ami moi je te parle du Sénégal et toi tu me parle de ton coin de Colobane ! »
-Modibo « tu sais que ma commune compte près de 65000 habitants dont 17000 à Colobane et nous avons un réservoir électoral autour de 34000 voix , avec 21000 votes exprimés en moyenne depuis 10 ans ,sur Colobane nous gagnons toujours entre 2000 et 3000 voix, et au-delà dans notre commune de Gueule -Tapée Fass Colobane nous gagnons autour de 9000 voix depuis une décennie »
– Futur Président du Sénégal « Ah Bon ; quelle affaire !!! »
-Modibo «cher ami s’il t’arrive par extraordinaire de passer par le tamis du parrainage il te restera à devenir le Vrai Président du Sénégal en participant aux élections après avoir donné ta caution de 30 millions, cher ami il te faudra alors trouver plus de deux millions de voix pour gagner au premier tour, car le fichier a grossi entre 2012 et maintenant
Rappelle-toi qu’en 2012 l’actuel Président Macky Sall avait gagné au deuxième tour avec près de 1900000 voix en battant son challenger le Président Wade qui était vers 990000 voix
-Futur Président du Sénégal « Oh mon Dieu !! Quelle affaire !! Sacré Sénégal !! »
-Modibo « tu vois cher ami l’importance d’une voix sur le terrain politique car entre les foules ; les caravanes ; les meetings ; la presse ; le folklore des élections ; et le vote réel des Sénégalais c’est comme entre le Jour et Nuit »
– Futur Président du Sénégal « HUMMM, on verra à bientôt cher ami !!! »
En prenant congé de ce Futur Président du Sénégal qui est subitement devenu très perplexe après nos échanges sur la complexité de l’électorat sénégalais, j’ai commencé à mesurer le risque pour notre pays avec cette pléthore de candidatures souvent insouciantes de la réalité du terrain politique
Je demeure alors convaincu de la nécessite du parrainage citoyen afin d’éviter l’aventure d’une élection présidentielle avec 80 candidats induisant un vote à l’issue incertaine pendant plusieurs jours
J’étais certain que ce Futur Président du Sénégal, comme la plupart de ces homologues ; aura la déception de sa vie le jour du décompte des voix du parrainage, et il lui restera qu’à trouver un prétexte fallacieux afin de justifier sa déconfiture
Vivement le mois de décembre prochain, je suis persuadé que nous compterons sur une poignée de main les Heureux Elus a cette Présidentielle de février 2019 : le filtre du parrainage serait passé par la
Ainsi les Futurs Présidents recalés iront, toute honte bue, négocier des alliances avec ces Heureux Elus du parrainage citoyen ceci sans chantage car conscients de leurs poids électoraux révélés par le terrain politique
Le Président Macky Sall a eu raison sur nous tous, le parrainage citoyen est une bonne ‘’leçon de pouvoir ‘’ comme disait le Président François Hollande
Modibo DIOP ; Ingénieur Polytechnicien ; Ancien Auditeur du CEDS de Paris, Expert- Consultant International en Energie, Infrastructures, Eau, et Tic mdiop129@gmailcom

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles