Mission d’observation de l’UEMOA : le relevé des bons points et fausses notes, les recommandations formulées

La mission de la Mission d’Observation des Elections législatives s’est ensuite scindée en sept (07) équipes de deux (02) personnes déployées dans plusieurs villes, entre autres: Dakar, Thiès, Fatick, Rufisque, Pikine, Dianmiadio et Bambé.  Ces équipes ont pu observer 291 bureaux de vote pour 168 780 inscrits.

A l’issue de cette observation du scrutin, les constats suivants ont été faits par les différentes équipes :

Les conditions de vote sont jugées satisfaisantes dans un climat tendu mais sécurisé ;

Les trois  membres du bureau de vote étaient présents dans les bureaux visités et maitrisaient leur rôle avec une représentation notable des femmes et des jeunes.

Les observateurs ont reçu de la part des membres des bureaux de vote, un accueil courtois et une attitude coopérative ; La présence d’observateurs nationaux et internationaux étant effective dans les lieux de vote ;

La disponibilité du matériel de vote dans les bureaux visités

Les forces de sécurité étaient présentes   et  discrètes ;

L’affluence et la sérénité  des électeurs  ont  été constatées  dans tous les centres de vote visités avec un taux de participation d’environ 45% ;

La garantie du secret de vote a été  manifeste

L’heure de fermeture a pris en compte le retard accusé pour le démarrage du scrutin.

Les procédures de dépouillement ont été respectées et le décompte des voix s’est fait dans la plus grande transparence ;

Dans l’ensemble la mission a constaté que les sénégalais ont fait preuve de maturité d’esprit et ont voté dans la sérénité et le calme sur l’ensemble des bureaux visités.

Cependant certaines insuffisances ont  été  constatées :

Le retard  dans le démarrage des opérations de vote ;

La pléthore  de liste de candidature avec un important lot de bulletins de vote a rendu difficile  et fastidieuse l’organisation matérielle des opérations dans les bureaux de vote visités ;

Les  électeurs disposant de carte ou récépissé  avaient de la peine pour retrouver leurs bureaux  de vote et le besoin d’information et d’orientations des électeurs se faisaient sentir  dans tous les centres vote visités ;

Les primo-inscrits qui devraient disposer du « document d’immatriculation » des autorités n’ont  pas voté  dans  certains  bureaux de votes visités ;

Le non déploiement de délégués par certains partis politiques ou coalition dans la plupart des bureaux de vote. Nombre moyen compris entre 4-7 représentants par bureau de vote

Conclusion

La mission se félicite de la transparence et de la bonne tenue des élections législatives du 30 juillet 2017. Elle  salue  aussi la maturité de tous les acteurs impliqués dans l’organisation et le déroulement dudit scrutin.

La mission  apprécie à sa juste valeur, l’élan patriotique qui a conduit les électeurs à accomplir leur devoir civique. Elle lance un appel aux candidats pour que tous acceptent le verdict des urnes. Elle les exhorte à la retenue, à la sérénité, à l’esprit du dialogue et de débat républicain.

La mission  remercie les autorités pour leur disponibilité sans faille  dont ils ont fait  montre  tout au long de  son séjour. Elle félicite les forces de défenses et de sécurité pour avoir assuré le bon déroulement du scrutin

Enfin,  la mission tient à remercier la presse qui n’a ménagé aucun effort  pour  la couverture médiatique tout au long de son séjour.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles