Migration : « la nouvelle vision prospective » et « les initiatives stratégiques » de SM le Roi saluées par Horizon Sans Frontières

L’ONG internationale de défense, d’orientation et d’intégration de migrants, « Horizon sans Frontières » (HSF), salue « la nouvelle vision prospective » et « les initiatives stratégiques de Sa Majesté le Roi Mohammed VI » dans la gestion des flux migratoires, contenues dans le message adressé par le Souverain, lundi, au Sommet de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba.« Nous saluons la nouvelle vision prospective et les initiatives stratégiques de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans la gestion des flux migratoires qui constituent aujourd’hui l’un des plus grands défis auxquels les Etats sont confrontés en ce nouveau millénaire », a affirmé le président de l’ONG, M. Boubacar Seye.

Pour M. Seye, « le leadership de Sa Majesté est venu en son moment parce que, non seulement il fait renaître l’espoir pour une nouvelle gestion du triptyque (Immigration – Paix – Sécurité), mais aussi il véhicule de nouvelles perspectives beaucoup plus heureuses envers cette jeunesse africaine en quête d’un avenir meilleur et digne ».

La migration est devenue un élément essentiel de la géopolitique mondiale et « avec cette vision novatrice de SM le Roi, le monde connaîtra des mutations géopolitiques et géo-économiques très denses pour la paix en vue d’un développement humain durable », a-t-il enchaîné.

En 2017, rappelle-t-il, « l’immigration a écrit les pages les plus noires de son histoires avec plus 3116 migrants africains morts aux larges des côtes libyennes : presque 3 fois la moyenne annuelle entre 1988 et 2009, années durant lesquelles il y a eu plus 15000 morts en méditerranée soit une moyenne de 1400 Par an ».

« Ces chiffres devraient nous interpeller, et ce changement de paradigmes incarné par SM le Roi Mohammed VI devrait permettre une remise en cause de part et d’autre », souligne-t-il.

Dans un autre registre, « la migration sera une variable d’ajustement structurel d’ici 2050, échéance au cours de laquelle plus de 3 milliards d’individus supplémentaires seront attendus sur notre planète », relève le président de HsF, notant qu’avec les changements climatiques, certaines zones ne pourront plus nourrir leurs habitants, ce qui augmentera les risques de propensions à l’émigration clandestine.

Créée en 2006 en Europe, Horizon Sans Frontières (Hsf) est une initiative d’un groupe de personnes de nationalités différentes qui se nomment « citoyens du monde ».

C’est une structure de défense, d’orientation et d’intégration de migrants, sans aucune distinction de race, de nationalité ou de croyance religieuse ou philosophique.

MAP

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles