Migration clandestine Un passeur sénégalais dans de sales draps

On les savait dans le lot des migrants, mais comme le souligne souvent l’Organisation Horizon sans frontières, nul ne peut dire avec certitudes leur nombre.

Mais, les Sénégalais, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, ne se contentent pas seulement de migrer. Le 14 novembre dernier, Mohamed Thior, un Sénégalais de 25 ans et passeur de clandestins est tombé à Trapani en Italie, nous dit le ‘’Populaire’’.

En fait le bateau qu’il conduisait des côtes libyennes pour gagner l’Italie a eu des problèmes en mer avant que les 308 passagers à bord – des clandestins de diverses nationalités – ne soient secourus par un bateau de « Medecins sans frontières ». I

D’après le journal, il y a eu même une personne décédée à bord, un ressortissant éthiopien qui serait mort de causes naturelles et non violentes.

Selon les témoignages des clandestins, la victime était gravement malade. Ces clandestins ont dû casquer chacun l’équivalent de 1500 euros en dinars, remis à un intermédiaire libyen. Assurément, comme le dit le ‘’Populaire’’, le Sénégalais qui est dans de sales draps, est entre les mains des autorités judiciaires.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles