Meurtre de Mariama Sagna : ADHA profondément indignée

Suite au meurtre de Madame Mariama Sagna, responsable au Pastef, sauvagement assassinée par des individus chez elle à Keur Massar, Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA) exprime sa profonde indignation et rappelle à l’État son rôle de garantir la sécurité des personnes et biens.

ADHA demeure profondément préoccupée par l’ampleur des assassinats notés dernièrement sur l’ensemble du territoire national et exige des autorités compétentes que toute la lumière soit faite sur cette situation alarmante de sorte, que toutes les responsabilités soient situées et les sanctions méritées, appliquées en toute rigueur et en toute impartialité, conformément aux dispositions de notre Code Pénal.

De réelles mesures doivent être prises et appliquées pour sauvegarder l’intégrité et la sécurité des populations pour que de tels faits ne se reproduisent.

Action pour les Droits Humains et l’Amitié présente ses condoléances émues à la famille de la défunte, au leader, aux membres et sympathisants du Patef, à toute la population sénégalaise et formule des prières pour le repos de l’âme de la disparue.

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles