Médias : le Synpics condamne le mauvais sort des employés d’Excaf et Direct infos, mais aussi le mauvais traitement de ceux de la RTS

Au Sénégal, le syndicat des professionnels de l’information et de la communication a condamné le non-paiement, « sur plusieurs années », des employés d’Excaf et Direct infos, et le mauvais traitement de ceux de la Radiotélévision sénégalaise (RTS). Le point de vue du syndicat a été exprimé hier lors d’un point de presse.

« Quand quelqu’un travaille, il faut le payer. Vous ne pouvez pas encaisser des ressources et ne pas payer les journalistes et techniciens, c’est impossible. Nous les appelons à respecter les droits de leurs travailleurs », a déclaré Ahmadou Bamba Kassé, secrétaire général de l’organisation syndicale.

« Les travailleurs d’Excaf et Direct infos sont restés plusieurs mois sans recevoir leurs salaires. Ils continuent de travailler et lorsqu’ils discutent avec leurs directions respectives, il n’y a aucune réponse encourageante », a-t-il condamné.

A la RTS, notamment au niveau de la télévision, ce sont des coupes inexpliquées de salaires qui provoquent le désarroi de nombreux journalistes. Le syndicat a prévenu les différents employeurs concernés que leurs agissements ne seront plus passés sous silence.

En attendant, la situation d’Excaf, qui doit achever la migration sénégalaise vers la TNT en fin d’année, préoccupe de plus en plus de personnes qui anticipent un possible retard de l’entreprise sur ses délais.

Source Ecofin

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles