Mbadakhoune Les 36 hectares octroyés au khalife de Médina Baye fâchent

Des populations de la commune de Mbadakhoune, une localité kaolackoise, ont exprimé leur mécontentement face à la décision unilatérale du maire d’affecter 36 hectares de terre à un chef religieux.

Ces populations disent ne point comprendre que l’on puisse octroyer 36,5 hectares à une seule personne, encore que son usage laisse à désirer.

Leur colère découle aussi du fait que cette localité ne dispose d’aucune infrastructure de base pour son développement, car leurs enfants se rendent même à Kaolack pour leurs études secondaires.

Selon ces manifestants, leur édile et quelques proches n’ont pas respecté la procédure légale, raison pour laquelle, ils ont déposé un recours à la sous-préfecture.

Mieux, ils menacent même de saisir le Conseil d’état en cas d’insatisfaction de leur recours actuellement sur la table du sous-préfet.

Pour ces populations ces 36 hectares octroyés au khalife de Médina Baye n’est qu’un des bradages de leurs terres qui dovent cesser. Elles promettent de s’ériger en bouclier pour y mettre fin.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles