Mbacké dénonce un favoritisme de l’Etat à ses détriments dans ses fonds de dotation

Des conseillers départementaux de Mbacké accusent l’Etat de déséquilibre et de favoritisme dans la dotation pour uniquement asphyxier les populations de Touba.

D’après ces conseillers, l’Etat du Sénégal ne leur a octroyé que 132 millions de francs CFA, alors que d’autres départements comme Matam, Kolda et Kaffrine, moins lourd en nombre de conseillers,  reçoivent plus de 200 millions de francs FCFA.

Comptant plus cent conseillers départementaux là où d’autres en compte à peine plus de cinquante, Mbacké n’a reçu que 132 millions FCFA alors qu’une ville comme Kolda qui en a reçu 210 Millions,  ne compte que 60 conseillers.

Autre comparaison, le département de Matam a reçu 240 millions FCFA alors qu’elle n’a que 60 conseillers, elle aussi.

Mieux ou pire, le département de Kaffrine qui ne compte que 40 conseillers a reçu 210 millions de nos francs.
Autant de raisons qui poussent ces conseillers à dénoncer une injustice sociale et un favoritisme qui ne cachent que des relents politiciens, un viol des droits de la ville de Touba.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles