Mauvaise gouvernance: les comptes publics du Congo passés à la loupe par le FMI, après la découverte d’une dette cachée

En République du Congo, une délégation du Fonds monétaire international (FMI) vient « finaliser l’évaluation de la dette et mettre à jour les projections macroéconomiques».

Cette visite qui se tiendra du 26 septembre au 4 octobre prochain, intervient un peu plus d’un mois après la découverte de la sous-évaluation de la dette du pays. En effet, le Congo qui affirmait que sa dette représentait 77% de son produit intérieur brut (PIB), a été contraint de révéler que le vrai niveau de celle-ci était de 120%…

D’après RFI, le FMI entend examiner plusieurs documents dont la liste des créanciers du pays et les sommes qui leur sont dues. Pour le Congo, cette visite se conclura certainement par l’exigence de mesures d’austérité comme préalable à tout financement de la part de l’institution.

La république du Congo avait signé un partenariat avec la Chine portant sur la réalisation de grands travaux en échange d’une partie des revenus générés par le pétrole. En outre, la société nationale en charge de l’or noir s’est engagée à livrer du pétrole moyennant d’importants prêts à l’Etat du Congo.

Ecofin

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles