Mauritanie : IRA dénonce la vague d’arrestation suite à une manifestation du G8 et exige la libération de 8 détenus

Suite à une manifestation organisée par le  G8 (coalition de partis politiques et d’organisations de la société civile) dont IRA – Mauritanie, le samedi 16/11/2017, 8 militants dont un membre d’IRA ont été arrêtés. Ils sont accusés d’avoir brandi l’ancien drapeau de la Mauritanie.

Ils ont été déférés le lundi 18/11/2017 devant le procureur qui a mis sous contrôle judiciaire Mariem Mint Boilil de Tawassoul (parti politique d’obédience islamiste) et le mineur Hassane Ould Chamra et il a déposé en prison sous la procédure de flagrant délit:

1-    Dah Ould Sidi ould Demba   IRA – MAURITANIE

2-    Abass Diagana                       Touche Pas à ma Nationalité

3-    Cheikh Diabira                       Touche Pas à ma Nationalité

4-    Mohamed El Dahane             Touche Pas à ma Constitution

5-    El Hassane Mezid                  Touche Pas à ma Constitution

6-    Aboubecrine Ould El Bou

Le gouvernement de Mohamed Abdel Aziz montre encore une fois qu’il n’a aucun respect pour les lois ni les conventions qu’il a ratifié.

IRA – Mauritanie lance un appel aux partis, organisations des droits de l’homme, aux organismes internationaux et aux missions diplomatiques afin de dénoncer avec la plus grande vigueur cet acte et exige la libération sans conditions des militants injustement incarcérés.

IRA-Mauritanie

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles