Matam : 50 Villages décident d’abandonner l’excision et le mariage précoce

Au nord du Sénégal, 50 villages situés dans la commune de Dandé Mayo ont décidé d’abandonner l’excision et du mariage des enfants dans le Dandé Mayo.

Dans cette localité située dans la région de Matam, cette première déclaration zonale, selon nos confrères de l’Agence de presse sénégalaise, a été le fruit d’un partenariat noué entre le Gouvernement du Sénégal et les Ong Tostan, Orchid Project, Johnson and Johnson, Unicef et Unfpa.

L’engagement du Gouvernement du Sénégal à travers le vote d’une loi et l’évaluation du plan d’actions 2010-2015 ont été déterminants dans le processus d’abandon de l’excision au Sénégal, a rappelé Marie Auguste Sall Ba de l’Ong Tostan.

A ce jour, 6587 communautés ont déclaré publiquement l’abandon de la pratique en se basant sur l’approche sur les droits humains et les normes sociales, annonce-t-elle.

Cette cérémonie a vu la participation de l’Adjoint au Gouverneur de Matam Chargé des affaires administratives M. Thierno Souleymane Sow, du Sous-préfet d’Agnam Civol Amadou Wagué et d’une délégation mauritanienne, nous dit l’Aps.

 

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles