Maroc l’ex-femme d’un diplomate koweïtien condamnée à 2 ans de prison ferme pour adultère

Une femme d’affaires marocaine va passer deux ans derrière les barreaux après les accusations d’infidélité de son ex-mari, un ambassadeur. Hind El-Achchabi, 38 ans, présidente de la compagnie charter de luxe Dalia Air, a été condamnée à une peine de 2 ans de prison suite aux dénonciations du diplomate koweïtien Sadiq M. Marafi, portées contre elle.

Le quotidien koweïtien Al-Rai rapporte que Marafi, ambassadeur en Autriche, a affirmé qu’une de ses filles est le fruit d’une liaison de sa femme avec un homme d’affaires marocain. Le diplomate âgé de 49 ans avait déposé une plainte contre sa femme, l’accusant d’adultère, de corruption et de trahison. Celle-ci est maintenant derrière les barreaux dans une ville commerçante, juste au nord de capitale marocaine Rabat.

El-Achchabi et Marafi se sont séparés en Septembre 2014, mais selon les médias qu’elle ne voulait pas accepter les papiers officiels du divorce.

Son amant présumé de 2014, un entrepreneur marocain nommé Mohsin Karim Bennani, a lui aussi été condamné à une peine d’emprisonnement de sept mois pour adultère. Il est dit avoir déjà purgé sa peine.

Le diplomate Marafi a soutenu que l’une de « ses » filles n’est pas vraiment de son sang, elle est le produit de la relation de son ex-femme.

La soeur d’El-Achchabi a aussi été condamnée à six mois pour avoir falsifié des documents de naissance. En vertu de la loi marocaine, l’adultère est passible de deux ans d’emprisonnement.

Lactuacho.com source dailymail.co.uk

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles