Marchés financiers/Nouveau succès du Sénégal, l’Etat décroche plus 660 milliards F CFA en Eurobonds

Le Sénégal a émis avec succès, ce mardi 16 mai 2017, des obligations souveraines sur les marchés financiers internationaux (dénommées Eurobonds) pour un montant de 1 milliard 100 millions de dollars US (environ 660 milliards FCFA) sur une maturité de 16 ans.

Le communiqué parvenu à www.lactuacho.com indique que cette levée de fonds va servir à financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal Emergent (PSE) initié par le Président Macky Sall, notamment ceux inscrits dans le budget 2017.

Ces obligations ont été très largement souscrites grâce aux bonnes appréciations de la situation et des perspectives macroéconomiques du Sénégal. C’est ainsi que 389 investisseurs ont présenté des offres de souscriptions d’une valeur globale de 9,3 milliards de dollars, nous dit-on.

Finalement, seules 293 offres d’investisseurs répartis à travers le monde ont été retenues. Le Pricing a démarré à 6,50% alors que la valeur du titre était évaluée par le marché à 7,2%.

Cet engouement des investisseurs internationaux pour le ticket sénégalais dénote d’une grande confiance du marché financier international en la politique mise en œuvre par le Président Macky Sall », se glorifie le communiqué.

Selon toujours le document, les investisseurs ont dit leur satisfaction liée aux performances économiques du Sénégal, notamment sa forte croissance, sa politique budgétaire prudente et sa maîtrise de l’endettement. Le Sénégal réalise une bonne performance sur le marché financier international, dans un contexte incertain pour les émissions souveraines du continent africain.

C’est la 4ème émission d’Eurobonds pour la République du Sénégal après 2009, 2011 et 2014. Celle-ci a été réalisée au taux favorable de 6,25% alors que l’opération conclue en 2011 l’avait été à un taux de 8,75%.

Cette émission est intervenue après un roadshow (série de rencontres avec des investisseurs) de la délégation sénégalaise conduite par le Ministre de l’économie, des finances et du plan Amadou Ba, notamment aux États-Unis, en Allemagne, en Angleterre et en France, nous dit le ministère.

 

La possibilité de lever des fonds sur les marchés internationaux est ouverte uniquement aux pays disposant d’une appréciation positive des agences de notation souveraine. L’Etat du Sénégal respecte ses engagements financiers et honore ses échéances, à bonne date.

Le 13 avril 2017, l’agence de notation Moody’s a rehaussé la notation du crédit souverain du Sénégal qui est passée de B1 positif à Ba3 avec une perspective stable. Ce reclassement traduit, la réduction par le Sénégal de la vulnérabilité de son économie et du spectre d’un défaut sur sa dette. La notation financière est une appréciation du risque de solvabilité.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles