Marche avortée de Ziguinchor : la CNTS/FC « s’insurge contre toute répression des travailleurs défendant leurs droits et libertés »

La CNTS/FC ‘’s’insurge contre toute répression des travailleurs dans la défense de leurs droits et libertés’’ et invite le gouvernement à ‘’mettre en œuvre toutes les mesures idoines pour apaiser le climat social et sauvegarder les intérêts supérieurs de l’école sénégalaise’’.
Le Secrétariat exécutif de la CNTS / FC qui s’est réuni samedi sous la présidence de son Secrétaire général Cheikh Diop s’est prononcé sur, entre autres points, ‘’la répression de la marche pacifique’’ des enseignants à Ziguinchor.

Dans un communiqué reçu à l’APS, la CNTS a condamné ‘’avec la dernière énergie les tergiversations du préfet de Ziguinchor qui ont conduit à la violence aveugle et injustifiée sur les enseignants manifestant pacifiquement conformément à leur droit reconnu par notre constitution’’.

La Centrale syndicale dénonce‘’ (des) pratiques d’un autre temps qui n’honorent pas notre pays et sa démocratie’’.

Elle invite les enseignants à ‘’mener leurs revendications tout en restant ouverts au dialogue pour une sortie de crise au bénéfice l’école publique’’.

La marche nationale initiée jeudi à Ziguinchor (sud) par le Groupe des six syndicats d’enseignants les plus représentatifs (G6) a été dispersée par la Police à coups de grenade lacrymogènes, une dizaine d’enseignants ayant été arrêtés avant d’être libérés par le commissaire central.

Le G6 réclame l’application des accords signés avec le gouvernement.

 

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles