Manif au Maroc : 30.000 personnes à Laâyoune pour réclamer le départ de la Minurso

Au lendemain du discours prononcé par le Roi Mohammed VI à Lâayoune, à l’occasion de la célébration du 40è anniversaire de la Marche Verte, quelque 30.000 marocains des provinces du sud du Maroc, se sont rassemblés, avant-hier samedi, devant le siège de la mission onusienne (Minurso) pour réclamer son départ.

Cet appel lancé par une pléiade d’élus, de Chioukhs, de notables et autres acteurs de la société civile intervient après que le Souverain a décliné dans son discours, les grands axes ainsi que la stratégie et la feuille de route à suivre pour la concrétisation, dans les plus brefs délais et avec efficacité, du nouveau modèle de développement de ses provinces du sud.

Les manifestants ont voulu par ce geste démontrer la capacité du Maroc à prendre en main le développement de ses provinces du sud et à mobiliser tous les moyens nécessaires pour parvenir à cette fin. Le Royaume s’est déjà lancé dans d’un grand chantier, comme en témoigne les grands projets que connait cette partie du territoire national.

Ces manifestants munis de portrait du Roi et du drapeau national, ont réaffirmé leur attachement à la proposition d’autonomie qui « demeure », selon eux,  » la seule solution pour régler le conflit artificiel autour du Sahara marocain ».

Les participants issus des provinces du Sud ont scandé des slogans réaffirmant leur attachement à l’autonomie sous souveraineté marocaine, une proposition qui jouit du soutien international, car qualifiée, à maintes reprises, par la communauté internationale de « crédible », « pertinente » et « juste ».

Source Apanews

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles