Mamadou Faye, Directeur Général PETROSEN : « On va vers une nouvelle raffinerie de 6 à 7 millions de tonnes par an »

M. Mamadou Faye, Directeur Général PETROSEN, en marge du séminaire de mise en niveau des journalistes économiques sur le thème : « L’exploration et la production pétrolière et gazière », tenu à Saly du 24 au 25 mars 2017, a annoncé qu’on va vers la construction d’une nouvelle raffinerie de 6 à 7 millions de tonnes par an. Il estime que la société africaine de raffinage (SAR) a atteint ses limites et ne répond plus aux normes.
Et M. Mamadou Faye, directeur général de PETROSEN de souligner : « On tend vers la fermeture de la SAR à moins qu’elle modifie ses capacités. Nous sommes dans une situation où la SAR ne peut plus satisfaire la demande. La SAR ne répond plus aux normes. On va vers une nouvelle raffinerie de 6 à 7 millions de tonnes par an ».
Selon lui, investir sur la SAR, c’est des milliards et il est plus utile pour les autorités publiques de mettre en place une deuxième raffinerie.
« La SAR ne peut pas tout traiter, elle a des limites sur sa capacité de production. Elle a atteint une certaine vieillesse. Avec les volumes de pétrole qu’on va produire, on a dépassé largement la demande sénégalaise. S’il n’y a pas une autre raffinerie, on ne pourra pas tout produire », conclut M. Faye.
Il estime que, c’est 370 milliards qui ont été déjà investis dans la recherche de pétrole.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles