MALNUTRITION: 93 décès d’enfants notés chaque jour au Sénégal

La journée consacrée à la survie de l’enfant sera lancée ce vendredi 20 février 2015, à Pikine. Durant la rencontre de partage avec les journalistes, Dr. Aida Gadiaga Sylla, a révélé que 93 enfants meurent par jour au Sénégal à cause de la malnutrition.

93 enfants meurent chaque jour à cause de la malnutrition. Selon Dr Aïda Gadiaga, médecin-nutritionniste et point focal des journées de survie de l’enfant au niveau de la DGR, « Elle est de 65 pour 1 000 naissances vivantes et quand elle est rapportée au décès par jour, la mortalité donne 93 décès par jour ».
Dr. Sylla estime qu’au Sénégal cette mortalité infanto-juvénile est plombée par celle néonatale, car « 40 % des décès sont dus aux affections néonatales », après viennent celles prioritaires des enfants, comme la malnutrition, la diarrhée, la pneumonie, la rougeole, entre autres.

« La prévalence de la malnutrition élevée augmente la vulnérabilité aux autres maladies. La diarrhée est la deuxième cause de morbidité et troisième cause de décès dans notre pays », confie Dr. Sylla.
Elle a tenu à préciser que, la prévalence nationale de la malnutrition est de 9,1% avec des disparités notamment dans les régions de Matam, Tambacounda, Saint Louis avec le département de Podor qui restent des zones rouges.

« En ce qui concerne la diarrhée, la malnutrition aigüe pose problème et touche plus les enfants avec un taux de 14% pour la diarrhée », laisse-t-elle entendre.
D’après les statistiques, 80% des décès surviennent à domicile et pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement, une supplémentation biannuelle des enfants de 0 à 5 ans est préconisée.

Idrissa Diop

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles