Malika plage: L’indemnisation des impactés de la VDN sur fond de polémique

Une vive polémique est venue surchauffer les esprits ces derniers jours à Malika plage. Libasse Sow, le chef de village de ladite localité fait l’objet d’un tire groupé de personnes qui lui veulent énormément.

Ces dernières l’accusent de  » traîtrise » pour s’être taillé la part belle du montant des indemnisations sans se soucier de ses semblables.

L’attitude du chef de village est jugée peu digne d’un responsable qui au lieu de se battre pour une indemnisation juste et équitable  pour tous,  choisi de fermer les yeux tout en bénéficiant d’un traitement de faveur.

Ainsi, se sentant offensé, M. Sow a donc Sollicité nos soins pour dit-il  » clarifier la lanterne  de l’opinion « . À l’en croire, ces accusations portées en son encontre sont à la fois aussi ridicules qu’infondées » .

 » Je ne peux pas croire que les gens puissent penser un seul instant du mal de moi sur ce dossier qui ma foi ne relève pas de mes compétences ».

« Je ne peux bénéficier d’un traitement de faveur tout simplement par ce que je suis le chef de village » a martelé Libasse Sow tout en insistant sur le fait qu’il ne peut en aucun cas recevoir plus que ce qui lui revient de droit.

Ce qui me préoccupe, poursuit-il ,  » c’est l’émergence de cette localité et le bien être des populations. Le moment venu tout sera clair, j’ai pas le temps de polémiquer. Ma priorité est ailleurs »  a conclu notre interlocuteur  non moins président d’honneur de l’ASC du village.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles