Malick Gakou dément le Dircab de Niasse et lui promet une sommation interpellative

Le président du Grand parti  dit s’inscrire totalement en faux contre les affirmations Bouna Mohamed Seck, directeur de cabinet de Niasse, qui, en plus de lui causer un énorme préjudice moral, portent atteinte à sa dignité d’homme tout court.

« Je voudrais donc vous demander solennellement d’apporter la preuve de vos affirmations,  la plus petite soit-elle. Et cela, dans les 72 heures. Et j’en appelle à votre dignité d’homme, de père de famille et de musulman», a-t-il ajouté nous dit ‘’Le Populaire’’.
L’ex n°2 de l’Afp d’affirmer : «Si vous en apportez la preuve, j’arrêterai la politique définitivement. Si, en revanche, vous ne le faites pas et dans le même délai, ce sera la preuve que ce que vous avez dit est totalement infondé, injustifié et mensonger »

Au passage, il égratignera Moustapha Niasse en ces termes.

« Et le cas échéant, je demanderai donc à votre mentor (Niasse Coumba Abdallah), sous les ordres duquel vous agissez, de quitter immédiatement la présidence de l’Assemblée nationale. Car, ce sera la preuve que vous êtes indigne de la confiance des Sénégalais pour diriger une institution aussi prestigieuse que notre Assemblée nationale».

Pour finir, nous dit ‘’Pop’’, il déclare formuler cette demande «au nom d’Allah et de son Prophète Mouhamed (Psl)». Non sans prévenir que dès ce lundi 31 octobre, «mon avocat Serigne Khassimou Touré vous servira, par la grâce de Dieu et à ma demande, une sommation interpellative».

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles