Malgré le compromis sur la table, beaucoup de questions cruciales restent à régler

Après une semaine de laborieux débats sur le climat, les négociateurs de la COP21 sont parvenus à adopter un premier compromis. Un document que les 195 pays vont maintenant négocier en direct à compter de lundi.
Or beaucoup de sujets sont encore loin d‘être réglés comme l’objectif d’arriver à 100 % d‘énergies renouvelables d’ici au milieu du siècle.

“Je pense que ce projet constitue un progrès”, a déclaré Laurent Fabius, le président de la COP21. “Mais chacun reconnaîtra qu’il reste à approfondir et à concrétiser d’ici vendredi [prochain]. Ce dont nous discutons ce n’est pas seulement l’environnement ou le climat, c’est la vie.”

Il est temps de faire une nouvelle révolution de l‘énergie propre

Samedi, Arnold Schwarzenegger est venu apporter sa notoriété à la cause climatique. L’ancien gouverneur de Californie s’est rendu à l’Assemblée nationale en guest-star pour une séance de travail de dans le cadre de la COP 21.

“Ceci est le monde réel, ce n’est pas du cinéma qui est l’autre monde d’où je viens , il n’y a pas d’effets spéciaux , il n’y a pas de scénario, pas de script qu’on pourrait changer à la fin, a souligné Arnold Schwarzenegger. Et de reprendre :“Non, c’est le monde réel et il est temps de se lancer dans une voie intelligente. Il est temps de faire une nouvelle révolution, une révolution de l‘énergie propre.”

Même si la signature d’un accord ambitieux reste encore à portée de main, il faudra d’abord régler un autre dossier épineux : celui du financement de l’aide climatique aux pays du Sud. 100 milliards d’euros par an seront nécessaires d’ici 2020.

Source Euronews

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles