Maître Alioune Badara Cisse rend un vibrant Hommage au regretté Bruno Diatta

Bruno , ne nous quitte pas !

D’ailleurs, D’ailleurs tu n’as d’autre choix

Que de rester encore parmi nous.

Non, Grand frère, ne souris pas.

 

Bruno, ne nous quitte pas !

Je sens déjà que tu t’en vas

D’ailleurs tu n’as d’autre choix

Que de nous laisser entre nous.

 

Bruno, en ton sommeil profond

Tu continueras de veiller sur nous

Et à la sacralité de la République

A laquelle tu rendis ton dernier souffle.

 

Bruno que voici, Bruno que voilà ,

Ton seul souhait était de servir

Dans ton port élégamment sobre

En un langage éminemment châtié.

 

Bruno, ne t’en va pas

Du moins pas encore

Toi qui ne dis jamais rien

Dis-moi de quoi demain sera fait.

 

Bruno, s’il te plaît

Rompt ton long silence

Parle, maintenant que tu t’es tu à jamais

La Jeunesse de Ton Pays t’écoute.

 

Bruno, reviens sur tes pas

La salle déserte est déjà bien remplie

Vérifie bien que chacun est à sa place

Annonce et installe M. Le Président.

 

Ils sont tous là, ne les vois tu pas ?

Ils t’aiment et viennent te le dire

Ils t’admirent et te le font savoir,

Pour toi ils ont tu leurs querelles.

 

Monsieur Le Président de la République

  1. Le Ministre des Affaires Etrangères,

Toute la Nation bien à vos côtés

Veut ressusciter Bruno Diatta .

 

A sa famille aussi discrète que lui ,

A Monseigneur Benjamin Ndiaye ,

A nos collègues diplomates,

Les condoléances de La Nation.

 

A présent que je me dois te laisser

En attendant de te retrouver sous peu

Promets moi une chose et une seule : Bien te reposer Bruno, car tu le mérites !

 

Maître Alioune Badara CISSE

Avocat à la Cour.

Ancien Ministre des Affaires

Étrangères et des Sénégalais

de l’Extérieur.

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles