Maintes interprétations de la suspension par Macky Sall des investitures aux législatives au sein de BBY

Les quotidiens sénégalais parus mercredi mettent le focus sur la suspension, hier, par le président Macky Sall des investitures pour les législatives au sein de la coalition Benno Bokk Yaakar suite à divers incidents.

«Suspension immédiate des assemblées d’investiture au sein de Benno-Macky calme le jeu», titre Sud Quotidien, commentant que «Macky arrête le feu».

Selon le journal, dans une circulaire en date d’hier, le patron de la mouvance présidentielle a ordonné la suspension immédiate de toutes les assemblées générales d’investiture prévues, non sans inviter ses camarades à rester à l’écoute de la Conférence des leaders.

«Explosion de violences au sein de BbY-Macky tape sur la table», note EnQuête. Dans ce journal, le président Sall ordonne «la suspension immédiate de toutes les assemblées générales d’investiture prévues» et affirme que «la conférence des leaders mènera, dans les meilleurs délais, les concertations nécessaires».

Le journal L’As renchérit que «Macky tape sur la table» suite aux affrontements autour des investitures de Benno Bokk Yaakar. Ce qui fait écrire Le Quotidien à sa Une : «Violences dans les investitures de Bby-Macky freine tout».

«Macky évite le chaos», ajoute L’Observateur, rappelant la suspension immédiate des assemblées générales d’investiture.

Source APA

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles