Main basse sur les données personnelles des Sénégalais, Facebook dit niet à Macky !

La lutte contre le terrorisme semblait être le  bon prétexte pour l’Etat du Sénégal pour faire main basse sur les données personnelles des Sénégalais présents sur Facebook. Une demande en ce sens a été adressée au géant mondial qui d’après nos confrères de Walftv y a opposé un refus catégorique.

L’Etat sénégalais ne voulait ni plus, ni moins que ce géant américain lui remette la liste sénégalaise ses utilisateurs.

Cette demande injuste et infondée, selon certains usagers, n’est nullement fondée sur la lutte contre le terrorisme comme avancée,  mais purement bâtie sur une volonté politicienne.

Une fin de non-recevoir  leur a été adresse en retour par Facebook.

De quoi pousser les usagers et professionnels des TIC à revenir sur les motivations réelles qui ont poussé le gouvernement sénégalais à  vouloir s’’accaparer des informations privées et protégées de près de 2 millions d’usagers.

Selon Modou Fall, un expert en réseaux sociaux et sécurité, cette demande est à la limite inexplicable, quand elle va au-delà quelques individus ou groupes de personnes.

« Aller jusqu’à demander la base de donnée concernant tous les Sénégalais est quand même, un peu exagéré. ».A-t-il fustigé.

Selon lui, disposer d’un réseau de plus d’un million six cents mille usagers, aurait été un excellent support de communication pour le régime.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles