Maïmouna Ndoye Seck, ministre des transports aériens :« AIDB va transformer l’économie sénégalaise »

Mme Maïmouna Ndoye Seck, ministre des transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires, lors du déjeuner de presse organisé à intention des rédacteurs en chef, a apporté des éclaircissements sur beaucoup de points notamment le transport pour aller à AIDB, la sécurité de l’autoroute à péage, le ravitaillement en kérosène. Elle estime que , AIDB va transformer l’économie sénégalaise.

« AIDB va transformer l’économie sénégalaise. Plusieurs dates ont été annoncées pour l’ouverture de l’aéroport et les investisseurs potentiels en termes de logements, en termes d’hôtels, peut être, n’y croyaient plus. Et quelqu’un qui doit investir quelque part d, doit avoir de la visibilité. La ville de Diamnadio va se développer avec l’aéroport, nous voyons plusieurs immeubles en construction et qui ne sont pas encore occupés. L’aéroport Blaise Diagne des Diass est l’infrastructure qui va révolutionner les transports et permettra la transformation de l’économie Sénégalaise », a précisé le ministre des transports aériens, Mme Maïmouna Ndoye Seck.

Des bus pour assurer la navette

« Si je me réfère à ceux qui achètent des billets pour voyager, le coût du billet par rapport au coût du taxi. Si on paye 500 F pour acheter un billet d’avion, on doit pouvoir payer 15 000 F pour aller à l’aéroport mais , on n’a pas tenu à ça, on a regardé toutes les possibilités. C’est pour cela à côté des taxis, nous avons développé une offre de bus par navette et également ligne classique pour ceux qui veulent aller à l’aéroport sans voyager, on ces deux types d’usagers, on a les voyageurs qui ont leurs bagages qui ont besoin d’un certain niveau de confort. Pour Dakar, à partir de 1000 F, on peut quitter Dakar pour aller à AIDB, à partir de Rufisque, c’est 600 F pour aller à AIDB, c’est pour dire que le choix est très large, selon le niveau de confort souhaité et le niveau de moyens des gens », a martelé le ministre.

Pas de problème de Kérosène selon Maïmouna Ndoye Seck

Il n’y aura aucun problème pour le ravitaillement en Kérosène deux cuves de7500 mètres cube et de 2500 mètres cube sont en chargement et les compagnies s’attèlent à leur remplissage.
« Concernant les cubes de kérosène, il n’y a aucun problème ni de dimensionnement, ni de conception concernant les cubes de kérosène dont les travaux sont terminés, ce sont des cubes qui ont été construits dans les normes internationales. Les cubes sont terminés avec une capacité de 7000 mètre cube contre 2500 mètres cube dur Dakar. Les cubes sont en cours de chargement. Le 7 décembre, nous n’aurons aucune difficulté pour approvisionner les aéronefs en carburant », souligne Maïmouna Ndoye Seck.

Sécurité sur L’autoroute à péage

Concernant la sécurité sur l’autoroute à péage et l’éclairage sur cette voie, Maïmouna Ndoye Seck révèle que toutes les dispositions ont été prises et tous les postes de sécurité ont été sensibilisés.
« Des mesures ont été prises pour la sécurisation de l’autoroute à péage, des lampadaires solaires seront installés aux points les plus sensibles et toutes les forces de sécurité sont mobilisées pour sécuriser le parcours de jour comme de nuit. Donc toutes les dispositions ont été prises », martèle le ministre des transports aériens.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles