Magal de Touba, son origine, ses bienfaits, sa dimension, sa première célébration à Touba

 Magal Touba : d’où vient Le Ndiguël du Magal ?

En 1925, à Ndiarème, le Cheikh Ahmadou Bamba déclara que SON SEIGNEUR – Sub’haanahu wa Tahanlaa – lui a donné d’immenses bienfaits à tel point que sa seule et souveraine gratitude ne le couvre plus, et qu’il fait appel à tous ceux qui partagent son bonheur à se joindre à lui dans son action de grâce. C’est ainsi que Cheikh Ahmadou Bamba entreprit d’appeler toute la communauté musulmane pour rendre Grâce à ALLAH devant tant de mansuétude. Ensuite il recommande de le célébrer comme l’aïd-el-Kébir.

Il continue en ces termes « Je n’affirme pas que le Magal est meilleur que la Tabaski, mais il l’est pour vous (les Mourides) assurément. Certes, la notion de temps se dissipera dans la grandeur du Paradis, mais Dieu le Créateur, l’Omnipotence Qui embrasse tout par Sa science, saura Lui la périodicité de ce jour ; chaque fois que viendra ce jour du 18 Safar, Dieu fera pour moi et pour tous ceux qui magnifient ce jour des bienfaits si grandioses que les gens du Paradis s’en rendront compte, quoique inouïe que soit la vie paradisiaque.».

Aussi : « que celui qui à deux moutons, sacrifie l’un à la tabaski, et garde l’autre pour mon jour » ; quant à celui qui a un seul monton qu’il le garde pour le Magal continua-til. À la suite de ces propos, certains disciples se mirent à parler de tabaskiwaat6 . Et lorsque, le Cheikh en fût informé, il ordonna qu’on l’appelle Magal, afin de marquer la différence avec la tabaski ; mais aussi sans doute pour ne pas permettre à certains détracteurs de profiter de cette mal-interprétation. C’est ainsi que le 18 Safar fût marqué jour du Magal, dont le sens se résume à travers trois symboles : Action de grâce, Réjouissance,Culte.

Chahrou Safar

De la dimension et des bienfaits de la célébration du Magal

Touba Mosquée

Nous ne sommes pas tenter de citer tous les bienfaits, c’est quasiment impossible. Néanmoins nous ne manquerons pas d’en citer quelques uns.
D’abord, le Cheikh nous a informé qu’ALLAH Sub’haanahu wa Tahanlaa lui apprit que : «Ce qui avait motivé ton départ est un acquis hors de propos ; mais aussi à compter d’aujourd’hui jusqu’à la fin du monde, chaque fois que ce jour reviendra dans le temps, sois rassuré, je te gratifierai d’une récompense pour l’équivalent de ta présente rétribution qui fondait la raison de ton départ».
Ensuite, Cheikhoul Khadim avait dit au sujet du Magal : «Étant donné deux personnes, si l’une prend en considération ce jour et que l’autre le néglige ; ce dernier ne cessera jamais de voir les titres de prééminenceque l’autre a sur lui».
Par ailleurs, Cheikh Moussa Kâ, dans ouvrage intitulé Wolofalu Magal yi, aborde la sujet du Magal dans ces vers

Il raconte que ce que DIEU a accordé à Kaliima, Durant son temps, et à Ibrahima
Jusqu’à ce qu’il ordonne l’aïd el kébir,, Et la tamxarit, il l’a accordé au gens de Mbacké
En oeuvrant pour le digne d’éloge, Sur la mer. Activez-vous à la commémoration.

Ce jour renferme les secrets de l’aïd el kébir, De Tamxarit et de Gamou21. Il est béni.
La célébration du jour de Séex Bamba vaut mieux Que tout autre célébration. Mourides ! Épargnez pour lui.
Ne sous-estimez même pas un pied, une pièce double, Même si c’est deux dirham, emportes-le.
C’est ce jour qui nous procure la satisfaction de nos besoins, C’est le jour de Séex Bamba et AL Haaji
C’est un jour de commémoration qui ne figure pas dans les ouvrages, Car les faveurs accordés à Séex Bamba ne peuvent être assimilés par les savants érudits.
C’est la grandeur de Serigne Touba qui est à l’origine du Magal, C’est pour rendre grâce au Grand de la Mecque qu’il est parti en exil
Enfin terminons avec ces propos que Cheikh Abdoul Ahad Mbacké tint à l’occasion du Grand Magal de Touba de 1980 :
‘‘Je ne doute pas que toute prière qu’une personne y formulera, lui sera accordée ; tout individu marchant sur terre [Touba], s’il vient ici en pèlerinage [dans ce lieu saint], tous ses voeux seront réalisés, j’en suis certain car c’est Serigne Touba qui l’a dit :
Le Créateur a disposé absolument à ma gouverne, la destinée des êtres humains à mon époque. ALLAH honore volontiers toutes les requêtes que je lui adresse”.
Donc tout pèlerin qui vient, je le prie de parfaire sa résolution, d’épurer son intention dans sa conduite au cours du déplacement car, je ne doute pas que pour toute requête que chacun aura formulé à l’aller, il s’en retournera avec un agrément à condition de raffiner jusqu’au bout sa résolution – ceci est une vérité à laquelle je ne prête guère deux hypothèses.’’

Chahrou Safar

Quand Cheikh Mouhammadou Falilou Mbacké décidait de rassembler tout le monde à Touba pour célébrer le Magal

Magal de Touba

C’est en 1946 que Cheikh Mouhammadou Falilou Mbacké qui a initié la célébration du Grand Magal de Touba telle que nous la connaissons aujourd’hui. Il a demandé aux talibés de se rendre à Touba pour célébrer ensemble ce jour. …

À l’origine, chaque talibé célébrait le Magal là où il se trouvait, pourvu d’être conforme aux recommandations du Cheikh. Avec le temps, le deuxième calife, Cheikh Muhamad al-Fadel, a eu l’idée de rassembler tous les mourides à Touba. L’acte s’inscrit dans le cadre du raffermissement de la cohésion de la communauté. Il y avait ainsi des objectifs spirituels, mais aussi des objectifs sociaux (rencontre, échanges, etc.) et économiques dans la mesure où des ruraux venus avec leur production peuvent les écouler facilement avec l’arrivée de citadins. Un courant d’échanges se crée ainsi entre les deux groupes.

Tout cela n’était pas absent de l’esprit de celui qui a donné cette forme au Magal… Le deuxième calife a estimé qu’il était très profitable à la communauté de rassembler tout le monde à Touba pour célébrer le Magal.

Chahrou Safar

 

Lactuacho.com Source toubamajalis.com

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles