Magal de Touba : Demain, la communauté mouride renouvelle sa grâce à DIEU pour l’exil de Cheikh Ahmadou Bamba

La communauté Mouride et tous les Humanistes du monde épris de Justice et de Paix se préparent à célébrer le Magal de Touba -18 Safar 1439- et qui marque le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké Khadimou Rassoul (PSL).

Du samedi 10 août 1895 (18 Safar 1313) jusqu’au mardi 11 novembre 1902, Cheikh Ahmadou Bamba n’eut point pas le bonheur de voir les siens parce que déporté injustement par la puissance coloniale – la France – qui voyait en lui le dernier rempart de la dignité noire perdue.

L’immense Jean d’Ormesson, dans son vibrant discours de réception à la distinguée Mme Simone Veil le 18 mars 2010 à l’Académie française, disait que : << La déportation n’est pas seulement une épreuve physique ; c’est la plus cruelle des épreuves morales. Revivre après être passé par le royaume de l’abjection est presque au-dessus des forces humaines… >>.

Pourtant à son retour d’exil, le Cheikh Ahmadou Bamba ne manifesta aucun désir de vengeance encore moins de haine envers ses adversaires qu’il considérait tout juste comme un moyen pour atteindre la cime de la Spiritualité et de l’Humanisme intégral.

La Révolution culturelle universelle-sereine et inclusive- venait ainsi de commencer et elle continue de plus belle. QU’ALLAH continue de l’asperger de ses Grâces Éternelles et que sa vie- si hautement remplie et si utile- continuer d’inspirer l’Humanité en crise de Foi et d’Espérance et qui est sous la menace de deux déchets toxiques spirituels que sont le fanatisme religieux et le matérialisme relativiste comme le disait si bien le Pape Benoît XVI. << On ne cherche pas le martyre; on le subit >> .

Bon Magal à Toutes et Tous ! Et Dewenaty !

Par Docteur Ibrahima DÈME
E-mail: idemgfatm@gmail.com

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles