Macky Sall avertit : « Si les programmes des ministres ne marchent pas, je vais tout transférer au PNUD… »

En marge du lancement officiel du programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), tenu le mardi 7 juillet au Centre International de conférence Abdou Diouf de Diamnadio, le Président  Macky Sall a déclaré  que l’argent sera maintenant affecté aux projets prioritaires.

« Je suis heureux de procéder au lancement du PUDC qui répond à mon souci permanent d’un développement inclusif. Dans mes tournées à l’intérieur du Sénégal, j’ai pu mesurer de près la pauvreté dans toute sa dimension. J’ai constaté des problèmes liés aux enclavements, à l’accès à l’eau, à l’électricité et à l’assainissement. Les conditions de travail des femmes restent pénibles et inacceptables dans le monde rural. Le PUDC est financé sur les ressources propres du Sénégal  à hauteur de 113 milliards de francs CFA. Nous avons changé de méthodes de gouverner. Désormais, l’argent sera affecté aux projets prioritaires, tel est ma vision du développement. J’ai confié la mise en œuvre du PUDC au PNUD et cela va permettre d’apporter des réponses rapides dans le monde rural », affirme le Président Macky Sall  venu présider  la cérémonie.

Le Président de la République souligne que c’est pour éviter les procédures du code des marchés, la lourde bureaucratie qu’il a confié le projet au PNUD.

«  Si les programmes des ministres ne marchent pas, je vais tout transférer au PNUD. Que ça soit les élus du pouvoir comme de l’opposition, il faut soutenir le programme », avance Macky Sall. Il a tenu à dire que le PUDC va offrir aux maires un bilan.

« Le lancement du programme d’urgence de développement communautaire intervient dans un contexte où la pauvreté reste marquée par une forte disparité entre les zones rurales avec un taux de 57,1% contre celui de 41,2% dans les zones urbaines. Il intervient également à un moment où la demande sociale est croissante et urgente exprimant ainsi les exigences et l’impatience des sénégalais », affirme Mme Fatou Binetou  Djibo, représentant résident du PNUD.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles