M. Idrissa DIABIRA, Dg ADEPME : « C’est plus de 1500 milliards qui sont disponibles chaque année pour les PME sénégalaises »

Le Directeur Général de l’ADEPME M. Idrissa DIABIRA en marge de l’atelier technique sur « Organisation et Système d’information » des PME, précise que plus de 1500 milliards sont disponibles chaque année pour les PME sénégalaises.

Rappelons que cette rencontre rentre dans la série de rencontres organisées dans le cadre de la seconde phase de la campagne d’information sur la labellisation des Petites et Moyennes Entreprises.
D’après le directeur général de l’ADPME, une très grande majorité des PME, dispose moins de 500 millions de chiffre d’affaire. Donc, il souligne qu’on a surtout des très petites entreprises, des micro-entreprises et des moyennes entreprises.
Le directeur général de l’ADPME estime qu’une grande part des PME, sont dans le secteur informel, qui ne déposent pas des états financiers. Et l’objectif de l’atelier, c’est de présenter le programme de labellisation.
« Qu’est-ce que le programme de labellisation ? C’est pour une PME, la capacité de mieux se connaître, surtout pour une PME, la capacité qu’on rentre dans le processus de labellisation. L’Etat fait beaucoup de choses, l’Etat facilite aux PME l’accès à la garantie, des dispositifs comme le Fongip. L’Etat réduit les fiscalités pour les entreprises qui ont le statut des PME. L’Etat, dans la loi qui va être mise en place, va favoriser la commande publique, c’est plus de 1500 milliards, chaque année qui sont disponibles pour les PME sénégalaises », explique M. Diabira.

Il souligne que l’Etat, à travers ses partenaires, accompagne les PME.
Et M. Diabira de préciser : « Une entreprise labellisée, c’est une garantie supplémentaire d’accéder à des marchés, d’accéder à des outils qui sont mis en place par l’Etat, d’accéder à des crédits bancaires et d’accéder à de la croissance ».
D’après M. Diabira, L’ADPME est une agence de référence pour les PME et une porte d’entrée des PME au Sénégal.
« Le défi qu’on a à relever, c’est de faire en sorte que ces PME soient des PME émergentes. Les PME sont le cœur du Sénégal et l’ADPME, sa vocation, c’est de faire en sorte que ce cœur batte fort pour qu’il puisse être émergent, pour qu’il puisse créer de l’emploi et de richesses », dixit le directeur de l’ADPME.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles