Lutte/Tournoi, le ministre Matar Bâ vraiment très, très en retard, des huées pour le commissaire de la CEDEAO

Ce qui s’est passé lors de l’ouverture du tournoi CEDEAO de Lutte n’honore pas le Sénégal, à double raison. Il y a cette habitude qui ne finit pas d’émerger,  le retard de nos autorités.

Le ministre des Sports est d’ailleurs très performant dans ce domaine si on en juge par le retard qu’il a accusé, hier, à la cérémonie d’ouverture du tournoi de lutte CEDEAO 2015.

C’est ‘’Le Populaire’’ qui le dit.

Convié à 18h, Matar Ba n’y a débarqué que 01H30 minutes après le début des activités. Il a, en effet, raté le premier combat du Sénégal contre le Ghana.

Et pire, nous dit le journal, au lieu de rester pour rattraper le coup, il est rentré juste après la cérémonie officielle, n’ayant donc assisté à aucun combat.

Autre fait signalé par ‘’Le Populaire’’, ce sont ces actes indignes qui égratignent notre image.

D’après le journal, le commissaire de la CEDEAO n’oubliera pas de sitôt sa journée d’hier. Venue, en effet, présider le tournoi de lutte de la CEDEAO, elle a passé un sale moment.

En faisant son allocution d’ouverture au moment où les spectateurs, venus en masse, contemplaient les lutteurs, Fatoumata Sow a été huée par la foule.

Le pourquoi, nous dit-on, est que ne pouvant plus écouter le discours qui tirait en longueur, les spectateurs, impatients de voir leurs vedettes dérouler leurs stratégies au combat, ont conspué la dame pour la pousser à raccourcir son speech afin qu’ils puissent… passer aux choses sérieuses qui les intéressaient plus que les papotages.

C’est pas sérieux pour un pays de la Téranga !

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles