Lutte contre la malnutrition les résultats et besoins du Sénégal exposés au Congré américain

Babacar Diagne, l’ambassadeur  du Sénégal à Washington a exposé aux Congrès américain les besoins et les résultats du Sénégal en matière de lutte contre la malnutrition. Il prenait part au “Congressional Diplomatic Diaalogue on Child Nutrition”, le mardi 06 Décembre 2016 aux Etats-Unis.

D’après le communiqué parvenu à www.lactuacho.com Le panel a été co-animé par le Député (Representative) Chris SMITH, Chairma, House subcommittee on Africa, Global Health, Global Hulan Rights and International, Monsieur Roger THUROW, Senior Fellow Global Food and Agriculture, The Chicago Council in Global Affairs, ainsi que les Ambassadeurs du Bostwana et de l’Ouganda.

Dans son intervention, Babacar Diagne, l’Ambassadeur et ancien Directeur Général de la RTS a rappelé la stabilité du pays avant de donner des informations en matière de malnutrition au Sénégal.

“Le Sénégal, connu pour sa démocratie stable en Afrique, est aussi connu pour son art culinaire, mais également pour le hub régional des affaires, de la culture et du tourisme en Afrique de l’Ouest. Cependant, dans certaines regions du pays les enfants de moins de 5 ans souffrent chaque année de malnutrition” a-t-il dit. .

La malnutrition est responsable de près de la moitié des décès d’enfants de moins de 5 ans. Le Sénégal a très tôt reconnu l’importance de ce défi selon M. Diagne

“En reconnaissant l’importance de ce défi, le gouvernement sénégalais a constitué l’Unité de contrôle de la malnutrition sénégalaise (CLM). Le CLM travaille avec divers partenaires de financement et d’exécution.

Ceci est un effort collectif entre le Ministère de la santé au Sénégal, le CLM et des partenaires de la communauté du développement a permis de réaliser de grands progrès pour atténuer les risques de malnutrition au Sénégal. Aujourd’hui, je mettrai en lumière deux initiatives actuelles financées par l’USAID et également par le bureau de l’Aide américaine et la cellule pour les catastrophes à l’étranger (OFDA) de l’USAID”

Selon toujours le communiqué, il a aussi rappelé dans son intervention que “le projet actuel financé par l’OFDA et mis en œuvre par Africare au Sénégal vise à fournir une réponse d’urgence visant l’insécurité alimentaire et la prise en charge de la malnutrition aiguë.

Le projet est très réussi et, à ce jour, 96,2% des enfants et 96,4% des femmes enceintes ont sont rétabli  de la malnutrition modérée en raison de l’intervention de l’USAID.

“Dans toutes ces opérations, la pérennité de l’investissement des fonds de l’USAID est assurée grâce à la participation des acteurs de la communauté locale et des structures sanitaires locales. Le projet renforce les capacités du personnel de la structure sanitaire existante et, par conséquent, à la fin du projet, les avantages pour la communauté continuent.

Chaque dollar investi n’a pas seulement contribué à la survie, mais aussi à la croissance et au développement de l’économie sénégalaise. L’augmentation de la sécurité alimentaire dans ce domaine joue également un rôle majeur dans la sécurité dans ces zones à haut risqué” , a-t-il soutenu.

Les Congresmen ont salué les efforts du Sénégal dans ce domaine et ont renouvelé la disponibilité du Gouvernement américain à accompagner les efforts des autorités sénégalaises dans la lutte contre la malnutrition.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles