Lutte contre la faim : le commerce avait un rôle clé à jouer pour garantir une alimentation de qualité, salubre et saine, selon le Directeur général de la FAO

Le commerce international est un outil très important pour lutter contre la faim, mais les pays doivent également garantir que les produits alimentaires échangés dans le monde sont de bonnes qualités, salubres et saines.

C’est ce qu’ a déclaré hier le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, lors du Forum international sur la sécurité sanitaire des aliments et le commerce qui se tient à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève (23-24 avril).

« De nombreux pays sont fortement dépendants des importations de produits alimentaires pour satisfaire les besoins de leur population. Malheureusement, les produits ultra-transformés néfastes pour la santé se vendent mieux sur le marché international que les produits non-transformés, pour des raisons de transport et de conservation », a déclaré M. Graziano da Silva. .

Selon le communiqué de la Fao, il a aussi noté que le commerce de ces produits a d’ores et déjà contribué à une augmentation considérable de la proportion des personnes obèses dans les pays majoritairement tributaires des importations de produits alimentaires, tels que les îles du Pacifique et les Caraïbes.

Le Directeur général de la FAO a appelé la communauté internationale à faire progresser l’élaboration de règles et règlementations commerciales visant à encourager la consommation de produits alimentaires sains et nutritifs.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles