L’Union des magistrats du Sénégal peut participer au dialogue social et apporter un nouvelle vision au débat politique

L’Union des magistrats du Sénégal (UMS) veut la participation des magistrats au dialogue social et s’invite à la table des concertations. Leur participation semble dire  que la justice est malade, leur profession menacée.

Cela n’a de sens que si le fonctionnement de la justice sous le régime de Macky Sall semble être un combat qu’il faut mener avec la société civile et les partis de l’opposition.

Fusionner cette bataille  des magistrats mécontents qui veulent plus d’autonomie dans l’exercice de la profession avec une opposition qui réclame l’indépendance de la justice, donc le combat demeure le même pour faire face à Macky Sall et à son ministre de la justice Madior Fall.

Mais pour convaincre l’opinion, l’UMS est dans l’obligation de combattre avec l’opposition si elle réclame le départ du ministre de la justice. L’opinion à un regard déconsidéré sur le fonctionnement de justice au vu du traitement de certains procès. C’est pourquoi la bataille pour l’indépendance de la justice doit être au cœur du débat à ses concertations pour remettre le rôle de la justice à sa bonne place.

Tant que la justice n’est pas remise à sa place, les magistrats seront  considérés comme des sujets commandés qui appliquent tout ce qu’on leur ordonne de faire par celui qui les commande.

Le rôle des partis politiques et associations qui  participent au dialogue est dans la consolidation de la démocratie sénégalaise, c’est dans cet élan que l’UMS doit engager les magistrats qui participent  au dialogue.

Les magistrats ont aussi leur mot à apporter à la table des concertations et du dialogue social pour une bonne reconsidération de leur profession, sauf malheureusement que certains restent des sujets aux ordres du pouvoir….

Avec ces derniers la participation au dialogue de l’Union des magistrats du Sénégal peut paraître comme une grosse farce qui ne fait  pas honneur à la profession, alors qu’ils peuvent apporter un regard autre dans la politique et participer au débat sans salir la robe.

Jon Birahim Cadre- Libéral Paris.

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles