Louga : Un cadre de la Sonatel à rescousse des élèves non-inscrits à l’état civil

L’Ingénieur lougatois en Télécommunication Ibrahima Ndiaye, un cadre de la Sonatel, très sensible au sort des nombreux enfants non encore inscrits à l’état civil, a casqué fort pour faire sortir 100 enfants de leur statut d’apatrides.  

D’après Mouhamed   Lamine Cisse, coordonnateur du Mouvement Pour L’émergence de Louga, 100 enfants du quartier Keur Serigne Louga Sud vont composer tranquillement aux prochaines épreuves de Certificat de Fin d’Etudes Elémentaires (CFEE), grâce à M. Ndiaye.

De quoi dire que ce cadre en télécommunication entre en droite ligne avec la vision du Président Macky Sall qui entendait qui a décrété 2018 « année sociale ».

La cérémonie d’enrôlement a eu lieu au quartier Keur Serigne Louga Sud en présence notamment du président de la chambre de commerce Khaly Ware, de Pape Fall, Ibrahima Lô, d’Oumar Ndiaye et de Guillé Fall tous des parents d’élèves et membres de la délégation.

Des parents d’élèves bénéficiaires de l’œuvre ont solennellement remercié le généreux donateur. Réagissant aux vifs remerciements de ses interlocuteurs, Ibrahima Ndiaye a en outre promis d’élargir son action à d’autres volets et à d’autres localités.

Avec lougawebmedias.com

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles