Louga: l’opposition mobilise pour aller massivement manifester à Dakar contre le projet de loi sur le «parrainage électoral»

L’opposition lougatoise réunie autour d’un «Front de Libération» est en ordre de bataille. Elle a tenu l’après-midi du mardi 17 avril 2018 un point de presse pour contrecarrer ce qu’elle a appelé le vote de la loi scélérate portant parrainage électoral applicable à l’élection présidentielle du dimanche 24 février 2019.

Selon leur porte-parole du jour Pape Massar Diop du GP de Malick Gackou qui a fait le point, «Depuis longtemps, Macky Sall et son régime veulent maintenir une dynamique de musellement des partis politiques en sélectionnant leur participation à la prochaine élection présidentielle, ce que nous refusons catégoriquement au nom de la démocratie», avance-t-il avant de poursuivre:

«La démocratie sénégalaise n’est pas tombée à notre époque ex nihilo. Beaucoup de sacrifices ont été consentis par nos aînés et devanciers dans le champ politique pour la construire dans la délicatesse et la douleur. Nous allons ainsi faire face à tous ceux qui tentent de la saborder, la compromettre; pour ce faire, nous comptons nous massivement rendre à Dakar devant l’Assemblée Nationale jeudi 19 avril 2018.

Et ce sera pour dire non au vote de cette loi scélérate sur le parrainage électorale que Macky Sall et les caciques de son régime veulent nous faire avaler», soutient-il.

«Tous les Lougatois épris de justice et de liberté seront avec nous pour défendre la démocratie sénégalaise, les libertés individuelles et collectives. A une dizaine de mois de l’élection, est-il acceptable de laisser tripatouiller notre Constitution? Une véritable forfaiture en perspective!», fustige-t-il.

Au sujet des risques encourus et autres débordement, notre interlocuteur avance: «Nous allons manifester conformément à la loi. Nous sommes après tout des républicains. Mais qui ne se laissent pas faire. Si nous sommes encadrés par les forces de l’ordre, tant mieux. Au cas contraire, nous allons nous manifester sans heurt et soucieux de préserver l’ordre et la chose publics. Au contraire, ce sont Macky Sall et les siens qui craignent quelque chose, eux qui se sont déjà envolés pour s’absenter du territoire national au moment où nous marchons pour manifester contre le vote de cette loi impopulaire. Nous allons manifester contre la volonté de Mame Mbaye Niang et Papa Gorgui Ndong qui ont menacé l’opposition sans détour».

Enfin, Monsieur Diop de railler: «Et puis, il y a quelque chose de plus important à régler dans ce pays. Il y a combien de temps que nos enfants n’ont pas travaillé à l’école du fait de la grève des enseignants? Si le régime s’était donné autant qu’au parrainage, le problème serait réglé depuis longtemps».

Source lougawebmedias.com

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles