Louga : les élèves et étudiants très remontés contre Moustapha Diop le maire, la ministre de l’élevage Aminata Mbengue Ndiaye et député Mbery Sylla

Enfin, les étudiants unis autour de l’Amicale des Élèves et Étudiants Ressortissants de Louga (AMEERL) sont arrivés en grand convoi à bord de bus dimanche 19 août 2018 en début d’après-midi devant le Complexe Culturel El Hadji Omar Bongo. Célébration massive de l’Aïd-el-kébir chez soi, conformément à la tradition, oblige.

D’après le site d’information www.lougawebmedias.com, l’occasion a été saisie par les étudiants pour rapporter devant la presse les difficultés qu’ils ont endurées avant de regagner leurs familles respectives.

Prenant la parole en leur nom, le Président de l’AMEERL Papa Mandiaye Lô a d’abord tressé des lauriers au Directeur du Petit Train de la Banlieue: «Commençons d’abord par rendre grâce à Allah le Tout-puissant et le Miséricordieux de nous avoir permis d’être là à Louga pour célébrer la fête de Tabaski parmi les nôtres. Mention spéciale au DG Omar Boum Khatab Sylla qui, de ses ressources propres, s’est sacrifié pour que nous soyons là aujourd’hui.

Nous l’en remercions du fond du cœur», introduit l’étudiant.

Retraçant les tractations de l’AMERL auprès de responsables politiques qui n’ont pas donné suite à la sollicitation de ses camarades, Papa Lô s’épanche: «D’abord au Maire Moustapha Diop, nous reprochons son indifférence vis-à-vis des étudiants de l’AMEERL. Depuis six mois, la location de notre campus n’est pas payée si bien qu’aujourd’hui nous sommes menacés d’expulsion des lieux. Il est injoignable ces derniers temps.

A la ministre Aminata Mbengue Ndiaye, nous reprochons son manque de volonté manifeste au motif qu’elle n’aimerait pas se faire tromper par le passé. Pour rappel, dit-elle, des aînés s’étaient faussement engagés pour une location qu’elle payait elle-même lorsqu’elle était à la tête de la Municipalité. Ces aînés-là ne sont pas notre génération. On ne nous verra jamais rouler sur la farine qui que ce soit!», semble-t-on rétorquer à la Ministre de l’élevage et des productions animales.

L’indifférence, l’étudiant la reproche aussi au président du Conseil Départemental Amadou Mbéry Sylla. Ainsi, selon Papa Mandiaye Lô, «le député se contente de nous piquer son optimisme tout en renonçant à accomplir le moindre geste face à nos sollicitations».

Le site www.lougawebmedias.com, nous dit-on, a vainement tenté de joindre le maire de Louga pour recueillir face aux allégations de l’AMEERL.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles