Louga : le Maire Moustapha Diop mobilise les femmes et verse dans la polémique

Louga est le théâtre de querelles politiques internes à l’Alliance Pour la République cette semaine. En effet, après la série de communications tenue par son adjointe à la municipalité qui a fini d’adhérer au camp de Mamadou Mamour Diallo du mouvement ‘’Dolli Macky’’, le Maire Moustapha Diop est monté au créneau de son meeting comme pour réagir à un affront.

Un vraisemblable méga-meeting tenu en début de soirée du vendredi 27 juillet 2018 au terrain de basket de la place Yacine Bouou.

Comme par une démonstration de force à un rassemblement digne des journées historiques de recherche de record en matière de mobilisation. A la suite de plusieurs orateurs qui l’ont précédé au créneau, l’édile de Louga a consacré la moitié du temps de son semblant de harangue à énumérer une foultitude de noms de congénères de Madame Ndoye présentes.

Et, on ne peut plus illustratif lorsque le Maire de Louga lâche: «Je suis très content d’avoir retrouvé beaucoup d’entre vous que j’ai perdues de vue depuis les dernières élections locales à l’issue desquelles vous m’aviez porté à la tête de cette municipalité». Et il ajoute aussitôt après: «Je suis persuadé que même si vous ne m’aviez pas vu jusqu’ici, votre attachement indéfectible à ma personne fera que vous soutiendriez le Président Macky Sall jusqu’à sa réélection».

«Pourquoi des moins que rien qui,  au lieu de s’atteler à la réélection du Président SALL, font dans le fourvoiement par voie de presse à la démarche d’élections pour lesquelles vous-même leur barreriez la route? Le lobbying contre Moustapha Diop ne passera pas avec vous. J’en suis persuadé. Celles et ceux de Louga savent parfaitement pourquoi ils ont porté Moustapha Diop à la tête de leur municipalité. Le bilan du Maire avec eux saute aux yeux avec les infrastructures déjà opérantes pour la plupart; sans oublier le social à l’actif du Maire!».

«Nous ne sommes pas encore en campagne. Une manière de dire que je ne me suis pas encore réellement activé. Un lancement. Attendons pour voir ce que chaque prétentieux pèse en termes de représentativité. Cette dernière ne se sert guère de la presse comme baromètre pour se soupeser. Les arguments à faire valoir sont ailleurs que dans le tapage médiatique».

Revenant aux femmes à son adresse à la foule pour conclure, il avance: «Je mesure votre la valeur de votre degré d’attachement à ma personne et à votre engagement à la cause commune. Vous m’avez toujours soutenu sans condition ainsi que l’atteste votre présence actuelle à mes côtés. Je compte, à partir de la semaine prochaine, relancer les opérations de financement dénommé ‘’lal basang’’».

Source lougawebmedias.com

(Titre de la Rédaction)

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles