Louga: Le Maire de Mbédiéne soulage 16 villages de sa Commune, désormais approvisionnés en eau

Un événement  marquant a drainé beaucoup de monde accouru de divers horizons a été des occasions de joie partagée hier  jeudi 12 juillet 2018. Des expressions émouvantes de témoignages et de remerciements affectueux tirés des canaux de la ‘’Téranga’’ rurale ont été prononcé par les différents orateurs dans les différentes zones visitées par la délégation de l’ONG, des responsables municipaux et des représentants des collectivités territoriales.

La réalisation de la phase 2 consacrée au Projet eau de Plan international-Louga en partenariat avec la commune de Mbédiéne qui fait couler le liquide précieux dans 08 localités de cette circonscription administrative qui polarise 82 villages est passé par-là.

Selon le site www.lougawebmedias qui nous refile l’info, la première phase d’intervention de plan en 2016 avait fait bénéficier au village de War Cissé (commune de Mbédiéne) d’un forage d’un coût évalué à 116 millions de francs CFA. L’addition de 10km avait nécessité une enveloppe de 67 millions de francs CFA avec un apport de 10% de la commune de Mbédiéne auquel on peut ajouter  la participation symbolique de certains villages.

Le directeur de l’hydraulique récemment  affecté à Louga a avanclé  d’heureux présages avec l’eau, source de vie qui a coulé aujourd’hui. Le directeur régional de Plan Sénégal a rappelé les préoccupations de son organisme tournées vers le développement durable dans les communautés rurales, citant : Santhiou Djadji, Keur Modou Ndaw, Kaméssoul peul, Ndiar méw peul, Ndiakaté 2, Nguéyène Keur Madièye, Keur Matar ou encore Keur Mor Abdou.

Les propos du chef de village de Santhiou Diadji ont résumé les sentiments de ses pairs. Magatte Sène, femme de développement rurale a remercié leur bienfaiteur qui a abrégé les dures corvées d’eau des femmes qui parcouraient de longue-distance pour se procurer de quelques bassines d’eau.

Le Maire de Mbédiéne a salué son long partenariat avec Plan Sénégal et les retombés du PUDC. « Je ne fait que fructifier le legs de feu mon père Moustapha Dieng, ancien président de la croix rouge Louga, qui se souciait toujours du développement de cette commune. Je vous signale en passant que la même croix rouge mettra à notre disposition une ambulance médicalisée d’un montant de 10 millions de francs CFA. Notre Mairie n’allouera qu’une modeste somme de 3 millions de nos franc ».

L’édile local a rappelé : « toutes les autres doléances formulées (eau, couran, moulin à mille, pistes) trouverons également des solutions satisfaisantes ».

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles