Louga : deux corps sans vie dans l’attente depuis 15 jours d’une identification formelle et de leurs proches

Les autorités de l’hôpital régional Amadou Sakhir Mbaye de Louga sont confrontées à un problème ardu pour l’identification de deux (2) corps sans vie qui séjournent encore à la morgue depuis près de quinze (15) jours. Un homme de teint clair d’une soixantaine d’année, ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales et répondant au nom de Moussa Bathily a été pris d’un malaise aux environs de la gare routière. Les sapeurs-pompiers ont pu récupérer cet inconnu, mais le service social qui s’occupait de ce cas, n’a pas pu le sauver.

C’est ainsi, d’après lougawebmedias d’où nous tenons cette info,  que l’homme a rendu l’âme dans les services d’urgence de la structure sanitaire régionale quelques heures après.  Et c’est plus tard qu’on a appris que l’inconnu est originaire du quartier Léona de Kaolack plus de précisions.

Selon toujours nos confrères, 72 heures après, une femme toujours inconnue, âgée d’environs 40 ans, décédait au dispensaire départemental de Kébémer qui a transféré le corps sans vie à la morgue de l’hôpital de Louga.

Cette affaire continue de susciter des commentaires en ville…

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles