L’or, l’acide phosphorique, poissons frais de mer, le ciment hydraulique et produits pétroliers Les principales exportations du Sénégal

L’agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), dans son document : « Statistiques du commerce extérieur : Bulletin mensuel d’avril 2015 », estime que les principaux produits exportés par le Sénégal sont l’or, l’acide phosphorique, poissons frais, ciment hydraulique et produits pétroliers.D’après l’ANSD, les principaux produits exportés, au mois d’avril 2015 sont, l’or non monétaire (16,8 milliards de FCFA), l’acide phosphorique (13,9 milliards de FCFA), les poissons frais de mer (12,5 milliards de FCFA), les produits pétroliers (11,9 milliards de FCFA) et le ciment hydraulique (11,6 milliards de FCFA).
Elle précise que les principaux pays clients du Sénégal, au cours de la période sous revue, sont la Suisse (12,2%), le Mali (12,0%), l’Inde (10,8%), la Chine (7,9%) et la Côte d’Ivoire (5,1%).
« Au mois d’avril 2015, les importations sont ressorties à 236,5 milliards de FCFA contre 234,3 milliards de FCFA au mois précédent, soit une hausse de 0,9%. Cette évolution résulte d’une augmentation des achats à l’extérieur de froment et méteil (8,0 milliards de FCFA contre  0,8 milliard de FCFA au mois précédent) et d’automobiles et cars (+49,0%) », explique l’ANSD.
Par ailleurs, elle souligne qu’il a été noté une absence totale des importations d’huiles brutes de pétrole au mois précédent contre 34,9 milliards de FCFA au cours de la période sous revue. Et le fléchissement des importations de riz (-67,0%) et d’autres matériels de transport (-90,0%) atténué cette tendance à la hausse.
Comparées au mois d’avril 2014, l’ANSD explique que les importations ont connu un repli de 12,5%. Et en cumul, elles ont atteint 931,0 milliards de FCFA contre 880,3 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2014, soit une augmentation de 5,8%.
« Les exportations sont évaluées, au mois d’avril 2015, à 132,3 milliards de FCFA contre 126,6 milliards de FCFA au mois précédent, soit un relèvement de 4,5%. Cette hausse est en liaison avec celle des ventes à l’extérieur de produits pétroliers (+35,5%), d’or non monétaire (+15,0%), et d’acide phosphorique (13,9 milliards de FCFA contre 6,4 milliards de FCFA au mois précédent) », mentionne –t-on dans le document susmentionné.
L’ANSD précise que le repli des exportations d’huiles brutes d’arachide (-78,1%) et de coton (-68,6%) a atténué cette tendance haussière.
Elle poursuit : « Comparées au mois d’avril 2014, les exportations ont connu un accroissement de 33,6%. Leur cumul à fin avril 2015 a atteint 492,7 milliards de FCFA contre 397,3 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2014, soit une hausse de 24,0% ».
« Les principaux produits importés sont les huiles brutes de pétrole (34,9 milliards de FCFA), les autres machines et appareils (21,9 milliards de FCFA), le riz (12,5 milliards de FCFA), les produits pétroliers finis (12,3 milliards de FCFA) et les produits pharmaceutiques (10,3 milliards de FCFA) », note la source.
La source estime que les principaux pays fournisseurs du Sénégal, au cours de la période sous revue, sont la France (19,9%), le Nigéria (14,8%), la Chine (8,4%), l’Inde (5,9%) et l’Espagne (3,7%).
« Le solde commercial s’est établi à -104,2 milliards de FCFA contre -107,8 milliards de FCFA au mois précédent. Cette amélioration résulte essentiellement de l’excédent du solde commercial vis-à-vis de l’Inde (+0,3 milliard de FCFA contre -19,5 milliards de FCFA au mois précédent) et du Pakistan (+9 millions de FCFA contre -8,7 milliards de FCFA au mois précédent) mais aussi de l’amélioration du déficit vis-à-vis de l’Espagne (-3,2 milliards de FCFA contre -10,2 milliards de FCFA au mois précédent). Toutefois, le déficit vis-à-vis du Nigéria (-34,8 milliards de FCFA contre +0,4 milliard de FCFA au mois précédent) a atténué cette évolution du solde commercial », renseigne la source.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles