Litige foncier Vive tension entre les populations de Bohol et Gaya, l’Etat appelé à réagir

La tension était très visiblement à Dagana, département situé dans la région nord du pays. L’origine de cette exaspération entre les populations de Bohol et celles de Gaya est foncière.

Plusieurs hectares de terre auraient été affectés à la localité de Gaya, dont  les jeunes de Bokhol en réclament la paternité.

Ces derniers arpentant les routes ont arboré des brassards rouges, des gourdins et d’autres outils pour exprimer leur colère.

« Nous ne pouvons pas accepter que les habitants de Gaya puissent traverser les 700 hectares de terre qui appartiennent à nos parents paysans, traverser la forêt classée, la route nationale, pour venir jusqu’à chez nous s’accaparer de nos terres, ou une partie de notre territoire », a tonné le porte-parole des centaines de manifestants.

Pour montrer leur détermination, il a aussi expliqué qu’ils prêts à mener ce combat jusqu’au sacrifice de leur vie, tout en interpellant l’état du Sénégal et les autorités religieuses pour que justice soit faite.

A défaut, ils comptent régler le problème à leur manière, ont-ils menacé. Les problèmes sont récurrents dans cette partie du pays nous dit-on.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles