Listes électorales, le communiqué de la CENA

En application des dispositions des articles L.45 et R.43 du Code électoral, la publication des listes électorales provisoires des mouvements issus de la révision ordinaire de 2015 est effective depuis le jeudi 1er octobre 2015 sur toute l’étendue du territoire national.

Cette activité, qui concerne les opérations d’inscription, de modification, de changement de statut et de radiation sur les listes électorales s’est déroulée conformément aux dispositions de l’article L.39 du Code électoral.

La révision ordinaire des listes électorales débute chaque année le premier jour ouvrable du mois de février et se termine à la date du 10 juillet suivant. Ensuite s’ouvre une période contentieuse de vingt (20) jours qui donne aux inscrits l’opportunité d’introduire tout recours portant sur les opérations relatives à la révision.

La Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), qui a supervisé tout le processus, a enregistré le bon déroulement de la révision des listes électorales de l’année 2015. Elle note avec satisfaction qu’aucun recours n’a été introduit durant la période contentieuse et qu’aucun incident n’a été signalé sur l’ensemble du territoire national.

Ce constat crédibilise à n’en pas douter la fiabilité du système électoral sénégalais à ce niveau du processus, et fait qu’ainsi toute tentative d’en fausser le jeu devient inopérant.

La CENA se réjouit du sursaut citoyen des Sénégalais qui, à cette occasion, se sont mobilisés puisqu’à l’issue des opérations de révision des listes électorales, deux cent mille six cent soixante-dix-neuf (200 679) nouvelles inscriptions ont été recensées sous réserve des dernières corrections.

Ce résultat est plus qu’appréciable par rapport aux quarante-huit mille cent dix-sept (48 117) inscrits en 2014, pourtant année électorale (élections locales).

Toutefois, la CENA invite les inscrits à vérifier à temps l’état de leur inscription afin d’éviter toute contestation éventuelle en dehors des périodes réservées à cet effet.

Les listes électorales peuvent être consultées au niveau des préfectures, sous-préfectures, sièges de commune ou tout lieu ayant été choisi pour abriter une commission administrative d’inscription sur les listes électorales.

Les CEDA, qui sont les démembrements de la CENA dans les différents départements du pays, sont disposées à apporter tout l’appui nécessaire aux inscrits souhaitant introduire un recours.

 

Fait à Dakar le 2 octobre 2015

LA CENA

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles