L’immigration un enjeu électoral aux USA, le Sénégal doit se départir de sa position de faiblesse, selon HSF

Selon Horizon sans Frontières, l’immigration est un enjeu électoral aux USA et des vols remplis de sénégalais accusés de tous les maux risquent d’être déversés au Sénégal si l’Etat continue d’adopter sa position de faiblesse.

A travers un communiqué parvenu à lactuacho.com, l’organisation internationale de migrants Horizon sans Frontières réitère sa position de principe et de fermeté sur ces rapatriements abusifs et violations de droits de migrants qu’elles qu’en soient les raisons et les chefs d’accusations.

« Nous avons toujours dénoncé le vide juridique qui donne toute la souveraineté aux pays d’accueil qui dictent leurs lois, ce qui expliquerait cette série inédite de rapatriements de migrants Sénégalais des USA », a tenu à préciser Boubacar Sèye son président.

L’on nous parle d’un vol commercial à la place d’un vol charter pour rapatrier les sénégalais : QU’EST CE CELA CHANGE ? Se demande-t-on dans le communiqué qui ajoute :

« On aurait souhaité, un refus total des autorités sénégalaises et non ce genre d’arguments mais quand un Etat manque de vision et de stratégies, ses citoyens se trouvent en danger et sans protection ».

Selon les règles des migrations internationales, on ne peut refouler sans accord  ou l’avis du pays d’origine. HSF continue de s’indigner de cette situation, réclame des explications crédibles et l’ouverture d’une information judiciaire sur cette affaire.

HSF regrette encore cette instrumentalisation politique de l’immigration qui est un fait social et exhorte le Président de la République à une meilleure prise en charge des Sénégalais de l‘Extérieur.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles