Libération des otages du MFDC : L’Etat n’a déboursé aucun sou, selon Seydou Guèye

L’Etat du Sénégal dément fermement avoir payé la rançon exigé par la branche Salif Sadio du MFDC. Ce dernier au début avait exigé le paiement d’une rançon de 10 millions FCFA pour relâcher les forestiers pris en otage la semaine dernière.

Des informations avaient indiqué que le patron de ces otages avait finalement casqué 1 million FCFA avant qu’ils en soient libérés.

D’autres laissaient entendre que c’est l’Etat qui avait déboursé.

« Faux ! »   rétorque, le ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye. A travers un communiqué rendu public hier, il dément toute implication du gouvernement  dans ce paiement.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles