Libération annoncée de Karim, Colobane réclame le même pardon pour ses fils

Les populations de Colobane ont exprimé hier leur volonté de voir leurs fils humer l’air de la liberté, après 4 ans d’emprisonnement.

Cheikh Diop et Cheikh Sidaty Mané avaient été incarcérés puis jugés suite à la mort d’un policier lors des manifestations de 2012 s’opposant à la nouvelle candidature de Me Wade.

Un collectif qui demande leur libération a tenu un rassemblement  samedi, pour réclamer la grâce présidentielle pour ces deux hommes emprisonnés suite à la mort du policier Fodé Ndiaye.

Réaction à la validation d’une nouvelle candidature de l’ancien président Wade pour un troisième mandat, des voix s’étaient élevées de presque partout pour s’opposer à ce qu’ils considéraient comme une forfaiture.

Une manifestation suivie d’échauffourées avait abouti à la mort de ce policier et à l’arrestation de ces deux hommes.

Pour ces habitants qui ont toujours nié la responsabilité des deux hommes dans cette mort, tout comme Karim, eux aussi doivent pouvoir bénéficier de la magnanimité du président Macky Sall, opposée à l’époque à cette candidature.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles